mercredi 3 mai 2017

Sony vend très bien la PS4, mais moins bien ses smartphones

Ce week-end, Sony a présenté ses derniers résultats financiers. Le géant nippon a dévoilé le bilan de son exercice fiscal 2016 (terminé le 31 mars 2017) et il fut plutôt difficile, à en juger par la chute du bénéfice net de l'entreprise.
L'année passée fut plutôt complexe pour Sony. Si la PlayStation 4 et sa variante Pro ont rempli leurs objectifs sans sourciller, la situation était un peu plus tendue pour le géant nippon sur certains de ses autres secteurs d'activité. Lors de la présentation des résultats du troisième trimestre, en février dernier, le constructeur faisait ainsi étalage de ses difficultés dans le domaine de la téléphonie mobile par exemple.

Les ventes s'effritent

Sur l'ensemble de son dernier exercice fiscal, Sony a enregistré un chiffre d'affaires de 7 603 milliards de yens, soit 62 milliards d'euros, en recul de 6,2 % sur un an. Pendant ce temps, le bénéfice net a été divisé par deux, passant de 147,8 milliards de yens (1,2 milliard d'euros) l'an dernier à 73,3 milliards de yens (598 millions d'euros) cette année.
Officiellement, Sony justifie ce recul par l'impact négatif des variations de taux de change. Sans quoi, ses ventes auraient été « essentiellement stables d'une année sur l'autre, grâce à des progrès significatifs de la branche Game & Network Services, couvrant substantiellement le recul de la branche Mobile Communications ». Voyons justement tout ceci en détail.

Sony FY 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire