jeudi 18 mai 2017

Google Lens utilise la caméra de votre téléphone pour des recherches dans la vie réelle


Google Lens
Pour connaître le titre et/ou l'artiste d'une chanson, vous utilisez peut-être un service comme Shazam ou SoundHound. Le concept est aujourd'hui décliné de bien des manières mais pour les objets, Google pourrait bien s'imposer avec Google Lens, annoncé tout récemment durant la Google I/O 2017.
Parmi les nombreuses modifications dévoilées concernant Google Assistant, nous apprenions l’introduction d’une nouvelle fonctionnalité baptisée Google Lens. Il s’agit tout simplement d’une recherche d’image inversée, dans la vraie vie. Avec la caméra de son smartphone, il devient alors possible d’identifier le moindre objet.
Selon Google, « vous serez en mesure d’en apprendre bien davantage sur les choses qui vous entourent et même de réaliser certaines actions directement, pendant que vous êtes en conversation avec votre Assistant. Si vous voyez le logo de votre marque préférée, vous pouvez appeler votre Assistant, appuyer sur l’icône Lens et obtenir des informations sur la marque, des billets pour le concert du groupe et davantage.«
Les utilisateurs pourront aussi obtenir des informations concernant un événement, une carte de visite ou même traduire du texte. Une fonctionnalité qui existe déjà, en passant par Google Translate, mais Google Lens regroupe tout cela au même endroit, rendant leur utilisation bien plus pratique.

jeudi 4 mai 2017

Pour un plus grand débit Internet, SpaceX compte envoyer des milliers de satellites dès 2019

image dediée 
SpaceX compte déployer plusieurs milliers de satellites autour de la Terre afin de proposer une connexion Internet haut débit. La société d'Elon Musk accélère le mouvement et espère lancer un prototype à la fin de l'année, puis commencer le déploiement en 2019.SpaceX ne compte pas seulement remplir des missions pour le compte de ses partenaires et coloniser Mars. La société veut également déployer une constellation de plusieurs milliers de satellites afin de proposer un accès à Internet sur la Terre entière.
Elle avait déposé en ce sens une demande auprès de la Federal Communications Commission (FCC) en novembre dernier. Pour rappel, d'autres sociétés comme Facebook et Google se sont déjà lancées dans des projets similaires, avec des drones ou des ballons par exemple.
Hier, Patricia Cooper, vice-présidente des affaires gouvernementales chez SpaceX, présentait le plan de la société au sénateur John Thune. Il préside le comité sur le commerce, les sciences et les transports, et mène des auditions sur le thème suivant : « Investir dans l'infrastructure Internet haut débit en Amérique : explorer les moyens de réduire les obstacles au déploiement ». SpaceX espère en être et la déclaration de Mme Cooper est l'occasion d'en apprendre davantage sur ses ambitions.

mercredi 3 mai 2017

Sony vend très bien la PS4, mais moins bien ses smartphones

Ce week-end, Sony a présenté ses derniers résultats financiers. Le géant nippon a dévoilé le bilan de son exercice fiscal 2016 (terminé le 31 mars 2017) et il fut plutôt difficile, à en juger par la chute du bénéfice net de l'entreprise.
L'année passée fut plutôt complexe pour Sony. Si la PlayStation 4 et sa variante Pro ont rempli leurs objectifs sans sourciller, la situation était un peu plus tendue pour le géant nippon sur certains de ses autres secteurs d'activité. Lors de la présentation des résultats du troisième trimestre, en février dernier, le constructeur faisait ainsi étalage de ses difficultés dans le domaine de la téléphonie mobile par exemple.

Les ventes s'effritent

Sur l'ensemble de son dernier exercice fiscal, Sony a enregistré un chiffre d'affaires de 7 603 milliards de yens, soit 62 milliards d'euros, en recul de 6,2 % sur un an. Pendant ce temps, le bénéfice net a été divisé par deux, passant de 147,8 milliards de yens (1,2 milliard d'euros) l'an dernier à 73,3 milliards de yens (598 millions d'euros) cette année.
Officiellement, Sony justifie ce recul par l'impact négatif des variations de taux de change. Sans quoi, ses ventes auraient été « essentiellement stables d'une année sur l'autre, grâce à des progrès significatifs de la branche Game & Network Services, couvrant substantiellement le recul de la branche Mobile Communications ». Voyons justement tout ceci en détail.

Sony FY 2016