lundi 27 mars 2017

Mises à jour sur Windows 10 : Encore des utilisateurs mécontents qui portent plainte contre Microsoft



 Quand Windows 10 est sorti, au cours de l'été 2015, la mise à niveau vers cette version était gratuite. Un peu trop gratuite même, si l'on peut dire.
En effet, chacun s'en souvient, Microsoft voulant avoir rapidement un milliard de terminaux tournant sous Windows 10 a incité très fortement les utilisateurs à migrer. Une incitation à répétition que certains ont ressentie comme du harcèlement. D'autres se sont estimés trompés par des boîtes de dialogues ambigües.
Des utilisateurs se sont retrouvés sans le vouloir avec une machine tournant sous Windows 10, ou plutôt ne tournant pas, la mise à niveau s'étant mal passée. Trois de ces utilisateurs viennent de lancer une plainte collective (ou class action aux USA) contre Microsoft.
Le premier de ces utilisateurs, après une mise à niveau qui s'est lancée 'toute seule' a du faire intervenir un onéreux service pour récupérer des fichiers importants, le second indique que son ordinateur est tombé en panne suite à la mise à niveau, enfin la motivation du troisième est le harcèlement auquel il s'est senti soumis par Microsoft :-)
Le document de la plainte expose tous les griefs dans le détail. A l'évidence, outre les boîtes de dialogue trompeuses que chacun a rencontrées, celle dont le bouton de fermeture n'annulait pas la mise à jour, mais au contraire la lançait est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.
Microsoft a d'ailleurs fait un petit mea culpa au début de cette année, mais cela n'a pas suffit pour apaiser les courroux.
En juin 2016, Microsoft a du dédommager un utilisateur à hauteur de 10 000 dollars suite à une plainte devant le justice américaine. Cette fois, ce sont 5 millions de dollars de dédommagement qui sont demandés par la plainte collective.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire